Catégories
Informations et chirurgies

Nous interviewons le Dr Eduardo Sánchez-Jáuregui, chirurgien maxillo-facial à Clínica FEMM

Clinique FEMM Dr Eduardo Sanchez-Jauregui

Le docteur Eduardo Sánchez-Jáuregui est un fan de rock

Dans notre clinique, nous sommes comme une grande famille et nous aimons que nos patients perçoivent cette proximité et ce traitement cordial. Si vous avez eu l'opportunité de subir un traitement ou si vous avez confié votre chirurgie à notre équipe médicale, vous avez sûrement pu vérifier le bon environnement avec lequel nous travaillons, qui fait partie de notre identité.

L'une des clés de cette joie et de cet enthousiasme est qu'en plus de rechercher l'excellence professionnelle, nous sommes émus par la qualité humaine de chacune des personnes qui composent cette équipe. Et pour que vous puissiez mieux nous connaître, nous vous apportons l'un de nos entretiens habituels, dans ce cas c'était au tour du Dr Eduardo Sánchez-Jáuregui, responsable des chirurgies maxillo-faciales que nous effectuons à la FEMM.

Question: D'où vient votre vocation?

Répondre. Dans ma famille proche, peu de médecins ont pu me transmettre la vocation. J'aimais la médecine depuis que j'étais petite et j'y suis toujours allée; Plus précisément, j'ai été attiré par la chirurgie parce que c'est comme résoudre les problèmes des patients directement, rapidement et c'est reconnaissant.

«Si je n'avais pas été chirurgien maxillo-facial, je me serais spécialisé dans toute autre chirurgie; J'aime le travail manuel ».

Q: Quels sont les cas les plus complexes?

R: Sans aucun doute, des réopérations, car on retrouve une mâchoire qui a déjà été sectionnée et dont la coupe est déjà ossifiée.

Q: Qu'auriez-vous aimé être si vous aviez choisi une autre profession?

J'aime le travail manuel, donc je pense que je me serais spécialisé dans n'importe quelle autre chirurgie: traumatologie, chirurgie plastique … Et si je n'avais pas étudié la médecine, l'architecture a retenu mon attention, peut-être que j'aurais choisi cette carrière.

Q: Que faites-vous pendant votre temps libre?

R: Quand je ne travaille pas, j'aime être avec ma famille et mes amis. Sports aussi: je suis passionné de kitesurf, j'adore la natation et le ski. La musique est un autre de mes hobbies, j'ai un groupe dans lequel je joue de la guitare.

Q: Dites-nous un jalon que vous aimeriez vivre

R: En médecine, j'aimerais voir le développement complet de l'ingénierie tissulaire, la possibilité d'imprimer et de créer artificiellement des organes, des tissus, de la peau, des os, avec la forme souhaitée pour chaque patient, personnalisée. Même si cela ne fait que commencer, il reste encore un long chemin à parcourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *